PHOTO ROBERT SKINNER LA PRESSE--01/JUILLET 2019---ACTUALITES---Jour de demenagement. Remi Guinet et Mathieu Labro, le boulevard saint joseph. P-ACT-2019-06-28-10927 --30--

Plus de 40 familles sans logis

Une quarantaine de familles se trouvent toujours sans logis à Gatineau.

Huit d’entre elles trouvent refuge dans des logements de dépannage, six dans des motels et près d’une trentaine habitent temporairement chez des amis ou de la parenté.

Selon le coordonnateur de Logemen’occupe, François Roy, la crise actuelle est loin d’être banale.

« La crise du logement est beaucoup plus significative en Outaouais que ce que les autorités estimaient, affirme-t-il. On appréhende que la situation va s’aggraver au cours des prochaines semaines puisque l’expérience des dernières années nous démontre qu’il y a beaucoup de familles qui vont interpeller les organismes communautaires seulement au mois d’août, soit quand ce sera le temps d’inscrire les enfants à l’école. »

Selon l’organisme, plusieurs familles nombreuses pourraient avoir « énormément de difficulté à trouver un logement adéquat », notamment à cause de la rareté des logements de trois chambres et plus, et ce, « même avec un PSL (Programme supplément au loyer) ».

« Au cours des prochaines semaines, ce sera vraiment un défi important de voir où est-ce qu’on va loger ces familles-là, mentionne le coordonnateur de Logemen’occupe. La pénurie de logements a vraiment des impacts importants au niveau des familles nombreuses et vulnérables et on souhaite que les autorités gouvernementales prennent la chose de façon plus sérieuse. »

Plus tôt cette semaine, le conseil municipal de Gatineau a bonifié le financement de 7,2 millions $ pour débloquer la construction de 606 unités de logements abordables et communautaires sur son territoire. Pour M. Roy, il s’agit d’un pas dans la bonne direction.

« On est heureux de l’annonce qui a été faite, par contre, ce qui est important de dire également c’est que pour l’immédiat, ça ne règle pas le problème urgent de la crise du logement », indique-t-il.