Ottawa versera ainsi 5 millions $ par année, au lieu de 1,2 million $, pour entretenir quelque 207 000 sépultures militaires.

Ottawa réserve des millions pour entretenir les sépultures militaires

La mémoire des soldats canadiens sera mieux préservée grâce aux millions de dollars prévus au budget fédéral pour entretenir les sépultures militaires en mauvais état.

L’an dernier, La Presse canadienne révélait qu’un rapport interne du ministère des Anciens Combattants évoquait un manque de ressources financières pour expliquer le fait que plus de 45 000 sépultures militaires à travers le pays, soit près d’une sur quatre, nécessitaient des travaux de réparation.

Le document indiquait qu’en maintenant le financement au même niveau, il faudrait compter 17 ans pour terminer les travaux qui incluent le nettoyage, la restauration et le remplacement de pierres tombales.

Le budget fédéral présenté mardi entend rectifier la situation en cinq ans en quadruplant la somme consacrée au programme. Ottawa versera ainsi 5 millions $ par année, au lieu de 1,2 million $, pour entretenir quelque 207 000 sépultures militaires.

Le ministère des Anciens Combattants pouvait autrefois compter sur une enveloppe de 5 millions $ pour entretenir les sépultures au Canada, mais des coupes lui ont été imposées en 2003, car le ministère n’était pas en mesure d’identifier quelles pierres tombales nécessitaient des travaux.

Cette nouvelle enveloppe de financement s’applique de manière large aux anciens combattants enterrés au Canada, incluant ceux morts en Afghanistan et lors de missions de maintien de la paix.

Le gouvernement fédéral fournit une enveloppe distincte de 10 millions $ à la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth chargée de l’entretien des tombes des 110 000 Canadiens tués lors des deux guerres mondiales et dont la sépulture se trouve à l’étranger.