Près d’une cinquantaine d’étudiants de l’UQO ont protesté contre le racisme et la discrimination systémique vendredi après-midi.

L’UQO marche contre le racisme et la discrimination

Près d’une cinquantaine d’étudiants de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) ont marché contre le racisme et la discrimination systémique vendredi après-midi.

Les marcheurs ont commencé leur parcours à l’angle des rues Portage et Aubry, dans le Vieux-Hull et se sont rendus jusqu’au pavillon Alexandre-Taché. 

Le recteur de l’UQO, Denis Harrisson, ainsi que le député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, étaient également sur place et ont condamné le racisme sous toutes ses formes. 

Cette mobilisation des étudiants de l’UQO s’est inscrite dans la foulée d’un incident à caractère raciste survenu en octobre dernier au pavillon Alexandre-Taché alors qu’une étudiante noire a été insultée par un employé de la cafétéria. 

L’employé en question avait ensuite été congédié par l’UQO.