Lisez notre rubrique « D'hier à aujourd'hui » tous les lundis.

D'hier à aujourd'hui

Tous les lundis, Le Droit vous propose un clin d’œil sur l’histoire de notre magnifique région. Par la juxtaposition d’une image du passé et d’un cliché actuel, nous illustrerons le chemin parcouru et de quelle façon certains lieux bien connus ont évolué au fil des années. Nous vous invitons par ailleurs à contribuer à la série « D’hier à aujourd’hui ». Si vous détenez une relique qui sert de témoin de l’histoire d’un paysage ou d’un endroit important de la région, contactez-nous afin de partager cette image. Il peut s’agir d’à peu près n’importe quoi, une rue, un carrefour, un commerce ou encore un parc. Pourvu qu’il s’agisse d’une photo d’un lieu urbain qui a un certain âge.

La gare Union (1946-2017)

Ce qui était auparavant une voie ferrée essentielle à la fondation de la capitale fédérale laisse aujourd’hui la place aux voitures, mais aussi à une piste cyclable et piétonnière. 

Sur son site web, le Répertoire canadien des lieux patrimoniaux (RCLP) explique que ces rails liés à la gare Union ont été construits à une époque où « la construction de chemins de fer représentait un moyen essentiel d’atteindre la prospérité et l’unité nationale ». 

Si la voie ferrée qui longeait le canal Rideau n’existe plus à ce jour, le bâtiment de la gare Union peut toujours être aperçu sur la photo de 2017, à côté du Centre Shaw et devant le château Laurier. 

Ce bâtiment à « l’architecture du style Beaux-Arts » est toujours important aujourd’hui puisqu’il « continue à façonner l’identité politique et culturelle du Canada » dans ses nouvelles fonctions de Centre de conférences du gouvernement, selon le RCLP. Bientôt, l’édifice sera l’abri temporaire du Sénat pour la durée des travaux d’importance au parlement qui débuteront bientôt.