Le président d'honneur de l'événement Courir pour Leucan, Jean-Marc Richard, directeur de district à la financière Fairstone

Courir pour Leucan, ça aide pour vrai

Près de 200 coureurs et marcheurs se sont donnés rendez-vous au parc Moussette, samedi matin, à Gatineau, à l’occasion de la septième édition de Courir pour Leucan.

La mauvaise humeur de Dame Nature n’a toutefois pas empêché les coureurs de se présenter en grand nombre et de participer à l’événement avec le sourire. Même que selon certains, il était plus agréable de courir dans cette température fraîche que sous un soleil chaud et plombant.

« La température était plutôt agréable pour courir parce qu’il ne faisait pas trop chaud et il a arrêté de pleuvoir juste au moment où nous sommes sortis pour courir », souligne la conseillère municipale Maude Marquis-Bissonnette, qui était présente en tant qu’ambassadrice pour Leucan Outaouais.

Cette année, la présidence d’honneur était assurée par Jean-Marc Richard, directeur de district à la financière Fairstone.

À LIRE AUSSI: Leucan Outaouais: courir pour une bonne cause

« Nos confrères et consœurs de travail ont des enfants. Certains ont la chance d’avoir des enfants en santé alors que d’autres malheureusement non, indique-t-il. Si notre petit don de 1 $, 5 $ ou 10 $ peut faire une différence dans la vie d’un enfant et de leur famille, et bien, pourquoi pas ? »

En date de samedi matin, l’organisme avait amassé 50 924 $ en dons. L’objectif est de 55 000 $. Le montant final des dons recueillis sera dévoilé plus tard cette semaine.

L’histoire de Kaleb

Outre cette collecte de fonds qui permettra de venir en aide à quelque 70 familles de la région dont un enfant est atteint d’un cancer, Courir pour Leucan aide pour vrai. Parlez-en à Kaleb !

Alors qu’il semblait en parfaite santé, ce jeune homme âgé de neuf ans s’est vu diagnostiquer une redoutable maladie en janvier 2014 : la leucémie.

« Il venait tout juste d’avoir quatre ans », se rappelle sa tante Kassandra Charbonneau. Moi et Kaleb on est très proches. C’est mon premier neveu. Juste pour te donner une idée, il est venu dormir chez moi pour la première fois alors qu’il n’avait que trois semaines ! »

Aussitôt qu’elle a appris la nouvelle, Kassandra voulait s’impliquer pour aider Kaleb et sa famille. Ainsi, depuis cinq ans maintenant, elle forme une équipe pour l’événement Courir pour Leucan dans le but d’amasser des fonds et de sensibiliser les gens à la cause. Et chaque année, elle amène Kaleb avec elle.

« Il adore ça, confie-t-elle. Quand il voit la quantité de gens sur place, il me dit : “Wow ! Tout ce monde-là est ici pour nous aider”. Il se sent aimé et encouragé. Il a même dit que ça l’avait aidé à mieux guérir ! »

En effet, Kaleb est aujourd’hui en rémission. Cependant, rien n’est gagné à 100 %.

« Vers les mois de mars-avril 2017, Kaleb a sonné la cloche au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario pour dire qu’il avait vaincu le cancer. Mais il est encore suivi régulièrement pour s’assurer que tout va bien et que ça ne revient pas. »