Les sculpteurs sur glace ont envahir la rue York, sur le Marché By à Ottawa. Ils y seront tout le week-end dans le cadre de cette classique hivernale.

Sites renouvelés pour le Bal de Neige [PHOTOS]

Pour son 41e anniversaire, le Bal de Neige se transforme et déménage un grand nombre de ses activités en milieu urbain.

La Compétition internationale de sculpture sur glace, par exemple, ne se tient plus au parc de la Confédération, comme c’était le cas au cours des dernières années. Cette épreuve, à laquelle participent des représentants de 10 pays, a commencé vendredi matin sur la Place de la rue York, dans le Marché By.

À quelques pas de là, toujours sur la rue York, c’était le premier de la série de concerts « Les Soirées DJ électro Sous-Zéro », qui s’est tenu en soirée. Le Marché By est donc un site officiel du Bal de Neige pour la toute première fois.

« Ça fait partie de la nouvelle vision de Bal de Neige d’avoir un festival qui est plus urbain. On a choisi six destinations pour accueillir les activités, dont le Marché By », explique le gestionnaire du Bal de Neige, Charles Cardinal.

« C’est le fun d’avoir de l’animation dans le Marché By. Ça va amener des familles ici pour les compétitions de sculpture, il y a toujours une bonne foule habituellement au parc de la Confédération. La proximité avec le canal Rideau et avec différents commerces, je pense que c’est un site idéal », affirme le conseiller municipal de Rideau-Vanier, Mathieu Fleury.

Ce dernier ajoute que la présence du Bal de Neige servira le Marché By, au-delà de la venue de nombreux participants au festival. Le conseiller municipal dit que le quartier souhaite revoir son offre d’animation et accueillir un plus grand nombre d’événements extérieurs.

« Dans le Marché, on en est à revoir les espaces publics pour voir comment ça peut fonctionner. C’est le fun de tester ça avec un festival qui est déjà bien établi, avec une grande notoriété », lance M. Fleury.

Activités intérieures

Au même titre que le Marché By, le Glebe et la rue Sparks deviennent des sites officiels du festival, souligne M. Cardinal. Ce dernier lieu sera notamment l’hôte de la Fierté hivernale, une série d’activités qui se dérouleront du 6 au 10 février pour souligner la fierté LGBTQ. Du lot, on note la tenue d’un « Cabaret de glace » avec la célèbre Mado Lamothe à 18 h, le vendredi 8 février prochain.

Charles Cardinal ajoute que les événements intérieurs seront nombreux cette année au Bal de Neige, grâce à une collaboration avec de nombreuses institutions de la région, dont le Centre national des arts et le Musée canadien de l’histoire (MCH).

« Quand on a commencé la planification du Bal de Neige de cette année, en avril dernier, on a approché tous ceux qui font de la programmation naturellement durant le Bal de Neige, mais en leur offrant nos thématiques pour qu’ils puissent tout de suite agencer leur programmation », soutient le gestionnaire du Bal de Neige.

Ce week-end, le festival prévoit rendre hommage aux Peuples autochtones avec un « Pow Wow » hivernal qui se déroulera au MCH.

« L’expérience qu’on veut offrir aux visiteurs, c’est qu’ils vont être appelés à participer au Pow Wow, à danser avec les premières Nations, à apprendre des contes qui sont importants. Pourquoi ils s’habillent de cette façon-là ? C’est vraiment une interaction entre le public et les participants au Pow Wow », lance M. Cardinal.