Le Droit
Des poteaux d'Hydro Ottawa ont été brisés par le verglas et le vent près du centre commercial Ottawa Train Yards, dans le parc industriel dans l'est de la ville.

Sentiment de déjà-vu, 20 ans plus tard

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
On se serait cru 20 ans plus tôt, en pleine crise du verglas de 1998, lundi. Plus de 100 000 foyers de l’Outaouais et de l’Est ontarien ont été plongés dans le noir, alors que la glace a recouvert la région, jetant du même coup bon nombre d’arbres et de poteaux électriques au sol. Sans être historique comme l’édition d’il y a deux décennies, l’hiver 2018 est bien entêté, au grand dam de centaines de milliers de résidents.