Le projet de sentier était au centre des échanges lors de la rencontre du conseil municipal de Chelsea, lundi.

Sentier communautaire à Chelsea: projet évalué à 3,6 millions $

Un sentier communautaire, pas plus large que les rails du chemin de fer, avec un recouvrement de pierres concassées : la teneur du projet de construction d'une piste récréative sur le trajet de l'ancien train à vapeur commence à s'éclaircir.
Lundi soir, à la séance de rencontre du conseil de Chelsea, la municipalité a rendu publique une étude de faisabilité sur les aspects financiers, techniques et réglementaires de deux variantes du projet. Les recommandations formulées par un comité formé des membres du conseil, de Sentiers Chelsea et d'employés municipaux à la lumière de ces informations ont également été révélées.
Deux scénarios sont possibles. Le comité a préféré la première option, celle d'un sentier communautaire multifonctionnel large de 2,44 mètres et d'un coût maximal de 3,6 millions $. La deuxième suggère la construction d'une piste cyclable respectant les normes en vigueur au Québec, notamment une largeur standard de 3,5 mètres, qui coûterait 8,5 millions $. Dans les deux options, la piste s'allongerait sur environ 22 kilomètres et ne connecterait pas Chelsea à Gatineau.
Avant que toute décision soit prise, une étude environnementale devra être réalisée au coût de 30 000 $.
Une session d'information pour présenter le rapport de faisabilité se tiendra le 25 mai, à 19 heures, au centre Meredith. Les citoyens sont également invités à discuter du projet lors de consultations publiques en juin prochain.