Le Droit

La qualité de l'air dans un bureau affecte les capacités cognitives

AFP
Agence France-Presse
WASHINGTON — Un brin engourdi au travail ? Une mauvaise aération y est peut-être pour quelque chose. Une nouvelle étude menée par des scientifiques d'Harvard a montré que la qualité de l'air dans un bureau pouvait avoir un impact significatif sur les capacités cognitives des employés, y compris pour se concentrer.