Affaires

Un pharmacien au bout du clavier

EXCLUSIF / Si vous avez l’habitude de chercher sur Internet les réponses à vos petits bobos, vous pourrez dès aujourd’hui poser vos questions en ligne à un pharmacien, sur le nouveau site de Familiprix.

Avant de se déplacer à la pharmacie ou chez le médecin, le réflexe de la plupart des gens est d’essayer de trouver une réponse à leurs maux sur Internet, mais auprès de sources qui ne sont pas toujours fiables, notamment sur des forums, fait valoir Karine Lesage, chef marketing numérique chez Familiprix.

Santé

«Situation critique» dans les urgences du CISSSO

Le départ d’une dizaine de médecins place les urgences des hôpitaux de Hull et de Gatineau dans une « situation critique » nécessitant la réduction des quarts de travail des urgentologues, ce qui n’aide en rien les délais de prise en charge des patients, a appris Le Droit.

Une note de service acheminée le 27 avril dernier à l’ensemble du corps médical des hôpitaux de Hull et de Gatineau par le directeur adjoint des services professionnels du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais, le Dr Nicolas Gillot, laisse peu de doute sur la sévérité de la situation qui prévaut actuellement dans les urgences de ces établissements.

Santé

La CSN appréhende «un été difficile» au CISSSO

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de l’Outaouais (STTSSSO-CSN) craint une «surcharge de travail» pour ses membres cet été en raison de la pénurie qui sévit actuellement.

Le STTSSSO-CSN a indiqué, par voie de communiqué, que le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) avait «mis fin aux discussions» sur la recherche de solutions au manque de personnel pour la période estivale à venir.

Selon la partie syndicale, l’employeur souhaitait «l’implantation immédiate de ses demandes concernant la mobilité et la flexibilité du personnel». Le syndicat s’oppose à cette démarche, entre autres puisque ces aspects font présentement l’objet de négociations pour le renouvellement des clauses locales de la convention collective.

La présidente du STTSSSO-CSN, Josée McMillan, a fait savoir en entrevue que le CISSSO a finalement contacté le syndicat, lundi soir, pour proposer une nouvelle rencontre entre les deux parties. Cette réunion doit avoir lieu mercredi, en matinée. «Ça nous donne espoir», note Mme McMillan, qui représente entre autres les préposés aux bénéficiaires et les agentes administratives.

Le syndicat s’oppose notamment au déplacement unilatéral d’employés à divers endroits sur le territoire. «On voudrait que ce soit sur une base volontaire et que l’employeur paye le kilométrage pour les employés qui sont déplacés», a indiqué la présidente du STTSSSO-CSN, en soulignant que ses membres sont «des bas salariés» du réseau de la santé.

Malgré la rencontre prévue mercredi, Mme McMillan ne se fait pas d’illusions. «Je pense qu’on va avoir un été difficile, qu’on s’entende ou qu’on ne s’entende pas», dit-elle.

Dans une réponse écrite, le CISSSO souligne pour sa part qu’une «nouvelle proposition» sera présentée au STTSSSO-CSN dans le but d’en arriver à une entente pour la période estivale. L’organisation n’a toutefois pas voulu commenter davantage ce dossier puisqu’elle «n’a pas l’intention de négocier sur la place publique».

Santé

10 autres projets de ratios infirmière-patients annoncés

MONTRÉAL - La nouvelle est passée inaperçue, mais Québec et la FIQ ont récemment annoncé 10 autres projets pilotes sur les ratios infirmière-patients, qui doivent permettre d’améliorer les conditions de travail de ces professionnelles en soins.

Interrogé lundi à ce sujet, alors qu’il était de passage à Montréal, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a dit y voir «un changement significatif» et prometteur dans les façons de faire grâce à ces projets.

Trois de ces nouveaux projets pilotes auront lieu dans des CHSLD (Centres d’hébergement et de soins de longue durée) des régions de Québec, Estrie et Mont-Tremblant; trois dans des départements de chirurgie à l’Hôpital du Sacré-Coeur, en Montérégie-Ouest et en Abitibi-Témiscamingue et quatre en médecine au CHU de Québec, dans Lanaudière, Chaudière-Appalaches et dans le Bas-Saint-Laurent.

Les trois premiers projets avaient été annoncés au mois de mars par la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), Nancy Bédard, et le ministre Barrette.

Au total, 17 projets pilotes doivent être annoncés, afin de couvrir l’ensemble des réalités géographiques et des situations professionnelles dans lesquelles travaillent les infirmières.