Christine Elliott se dit en total désaccord avec les messages affichés par l’organisme «Vaccination Choice Canada», qui exhorte les citoyens à s’informer adéquatement sur les risques de la vaccination.

Une vaste campagne publicitaire exhorte les Torontois à se méfier des vaccins

TORONTO — La ministre ontarienne de la Santé s’inquiète d’une campagne publicitaire exhortant les Torontois à se méfier des vaccins.

Christine Elliott se dit en total désaccord avec les messages affichés par l’organisme «Vaccination Choice Canada», qui exhorte les citoyens à s’informer adéquatement sur les risques de la vaccination.

L’organisme a lancé une campagne publicitaire massive à Toronto jeudi dernier, avec quatre messages qui doivent être en rotation pendant deux semaines, sur plus de 50 panneaux d’affichage numériques.

Les messages, destinés à être diffusés dans des lieux stratégiques de la métropole, contiennent des phrases comme «Informez-vous avant de vacciner», «Quels sont les risques?» et «Jusqu’où peut-on aller?».

La ministre Elliott estime qu’il y a beaucoup de désinformation sur la vaccination et que le gouvernement continuera à exhorter les citoyens à se faire vacciner contre diverses maladies.

Un porte-parole de l’organisme a déclaré que la campagne visait à encourager les parents à se renseigner sur les vaccins, mais la Régie de la santé de Toronto soutient que le blitz publicitaire est fondé sur des «demi-vérités».