Réjean Hébert

Une première étape pour le rapatriement des patients

Le ministre de la Santé du Québec, Réjean Hébert, a fait un premier pas, jeudi, pour rapatrier en Outaouais des clientèles qui vont chercher des soins de santé en Ontario.
Un investissement de 4 millions $ servira à rehausser les services de pédiatrie et d'ophtalmologie dans la région. Un somme de 1,37 million $ est allouée pour des travaux de construction à l'unité de néonatalogie de l'Hôpital de Gatineau. La capacité de l'unité, qui avait été portée à 12 lits le mois dernier, pourra être de 14 lits.
La clinique de diabète pédiatrique pourra aussi faire l'acquisition de matériel spécialisé lui permettant de soigner plusieurs dizaines d'enfants recevant actuellement des soins à Ottawa.
Les investissements dans le secteur de l'ophtalmologie s'élèvent, pour leur part, à 2,56 millions $, couvrant à la fois des travaux de construction et l'achat d'appareils médicaux spécialisés. Ce nouveau financement permettra à la région d'augmenter de façon importante le nombre d'interventions pour les chirurgies de la cataracte et de la rétine, ainsi que le nombre d'injections pour le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge.
«D'autres mesures sont en cours d'élaboration ou d'implantation, toujours en vue d'assurer l'autosuffisance de la région de l'Outaouais en matière de soins médicaux, notamment en obstétrique, a précisé le ministre Hébert. Pour les soins surspécialisés, nous souhaitons améliorer la situation à moyen terme.»