L’Agence de la santé publique du Canada affirme que ces contaminations à la bactérie Escherichia coli O157 semblent reliées à la consommation de laitue romaine.

Une nouvelle mise en garde contre la laitue romaine reliée à l’E. coli

L’Agence de la santé publique du Canada met en garde la population de l’est du pays contre la laitue romaine, associée à un risque continu d’infection à l’E. coli, et suggère de consommer d’autres types de laitue.

Selon l’agence, l’éclosion de la bactérie aurait officiellement causé un décès et rendu malade une quarantaine d’autres personnes.

Les provinces de Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador ont toutes deux rapporté 13 cas de contamination. L’Ontario en a recensé huit, le Nouveau-Brunswick cinq et la Nouvelle-Écosse un.

L’Agence de la santé publique du Canada affirme que ces contaminations à la bactérie Escherichia coli O157 semblent reliées à la consommation de laitue romaine.

Dix nouveaux cas ont été rapportés depuis la dernière mise à jour et l’enquête pour en déterminer la source se poursuit.

L’agence indique que de nouvelles mises à jour seront publiées tout au long de l’évolution de l’enquête.

Les personnes contaminées sont âgées de 4 à 80 ans et 70 pour cent sont des femmes.