Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des concombres anglais longs avant leur maladie.

Une éclosion de salmonellose liée à des concombres anglais longs

L’Agence de la santé publique du Canada enquête sur une éclosion d’infections de la salmonellose mettant en cause cinq provinces, dont le Québec.

Selon les constatations d’enquête, le contact avec des concombres anglais longs serait la source probable de cette éclosion. En date du 2 novembre 2018, 50 cas confirmés en laboratoire ont fait l’objet d’une enquête dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (42), Alberta (5), Saskatchewan (1), Manitoba (1) et Québec (1).

La maladie signalée au Québec était toutefois liée à un voyage en Colombie-Britannique. À l’heure actuelle, rien n’indique que les résidants de l’est du Canada sont touchés par cette éclosion.

Bon nombre des personnes qui sont tombées malades ont déclaré avoir mangé des concombres anglais longs avant leur maladie. Cependant, des renseignements supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la source probable de l’éclosion, qui semble se poursuivre, car les maladies continuent d’être rapportées.

Des personnes ont été malades entre la mi-juin et le début d’octobre 2018. Dix personnes ont été hospitalisées. Aucun décès n’a été signalé. Les personnes qui ont été malades sont âgées de 1 à 92 ans. La majorité des cas (58 %) sont de sexe féminin.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments continue de collaborer à l’enquête globale sur l’éclosion. Si des produits alimentaires contaminés sont identifiés, elle prendra les mesures nécessaires pour protéger le public, y compris le rappel du produit au besoin. À l’heure actuelle, aucun avis de rappel d’aliments n’est associé à cette éclosion.

L’Agence de la santé publique rappelle qu’il est difficile de savoir si un produit est contaminé par la Salmonella, parce qu’on ne peut pas le voir, le sentir ni le goûter.

Se laver les mains avec du savon et de l’eau tiède pendant au moins 20 secondes avant et après avoir manipulé des fruits et légumes frais peut aider à réduire les risques de maladie. On devrait également nettoyer le couteau à l’eau chaude et au savon avant de l’utiliser à nouveau et laver soigneusement les fruits et légumes frais sous l’eau fraîche.

Les symptômes peuvent se manifester par de la fièvre, des frissons, de la diarrhée, des crampes abdominales, des maux de tête, des nausées et des vomissements, selon le site de l’Agence de la santé publique.