Dès mardi, les consommateurs de stupéfiants pourront visiter La Roulotte, installée à l’arrière du refuge des Bergers de l’Espoir.

Un troisième site d’injection supervisée

Dans un rayon d’à peine 250 mètres, on comptera désormais trois centres d’injection supervisée dans le marché By, à Ottawa.

Les consommateurs de stupéfiants pourront dès mardi visiter La Roulotte, un site d’injection aménagé dans une remorque installée à l’arrière du refuge des Bergers de l’Espoir, situé à l’angle de la rue Murray et de l’avenue King Edward.

Le nouveau centre d’injection a obtenu le feu vert de Santé Canada en fin de journée lundi, de quoi satisfaire le maire Jim Watson, qui soutient avoir été impressionné par la qualité des installations lors de sa visite en fin de semaine.

«Je pense que c’est un endroit sensé pour avoir un tel centre. Ce sera chauffé, propre et il y aura du personnel qualifié», dit-il, ne cachant pas souhaiter que les gouvernements investissent dans les initiatives légitimes.

Il espère également que ce nouvel emplacement permettra de convaincre une fois pour toutes le groupe Prévention Surdose Ottawa de fermer boutique au parc Raphaël-Brunet, où un site d’injection supervisée illégal est opéré depuis la fin août. 

La ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a salué l’initiative sur Twitter.

«#SantéCanada approuve l’ouverture par l’org OICH d’un site de consommation supervisée à #Ottawa, importante mesure de #RéductionDesMéfaits», a-t-elle gazouillé. 

En attendant l’ouverture prochaine du centre d’injection supervisée au Centre de santé communautaire Côte-de-Sable, laquelle a été retardée, rappelons que la Ville a aussi ouvert il y a un mois et demi un centre d’injection à la clinique de santé-sexualité sise au 179, rue Clarence, à quelques pas de marche de là.

Selon Santé publique Ottawa, 48 surdoses mortelles ont été dénombrées dans la capitale fédérale en 2015. Dans 60% des cas, les décès étaient liés aux opioïdes comme le fentanyl.