Un toutou dans le bureau de la PDG du CISSSO

Un toutou symbolisant l’importance de la protection de la jeunesse sera accueilli pour l’été dans le bureau de la grande patronne du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Josée Filion.

Des représentantes régionales de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) ont profité d’une campagne nationale de leur syndicat baptisée «toutou cherche député d’accueil» pour solliciter l’appui du conseil d’administration du CISSSO, mercredi, dans l’espoir que les enfants soient moins longtemps sur une liste d’attente avant d’obtenir des services.

Mme Filion a accepté de prendre la peluche sous son aile pendant la période estivale. «Pour moi, c’est un engagement à ce qu’on travaille avec l’ensemble des équipes à améliorer la situation des jeunes, a-t-elle indiqué au Droit. On est tous en action.»

Alors que divers cas soulevant des questions sur les services de protection de la jeunesse ont été médiatisés ces dernières semaines dans différentes régions du Québec, Mme Filion reconnaît qu’il est «difficile» de dire si des cas semblables existent en Outaouais. Le CISSSO assure toutefois que des contacts réguliers sont effectués pour vérifier le bien-être des enfants qui sont sur une liste d’attente en protection de la jeunesse.