Le conseil d’administration du CISSSO a donné le feu vert, jeudi, aux analyses visant à déterminer si le terrain de l’Hôpital de Maniwaki est en mesure d’accueillir un nouveau CHSLD de 100 places.

Un terrain choisi pour le CHSLD de Maniwaki

Le nouveau CHSLD de Maniwaki devrait voir le jour sur le terrain du centre hospitalier de la municipalité.

Le conseil d’administration du CISSSO a donné le feu vert, jeudi, aux analyses visant à déterminer si le terrain de l’Hôpital de Maniwaki est en mesure d’accueillir un nouveau CHSLD de 100 places dans le but de remplacer l’actuel centre de 69 places de la rue des Oblats, qui a dû être évacué lors des crues de 2017 et de 2019.

À LIRE AUSSI: Des lecteurs de plaques d'immatriculation au CISSSO

> Vers un déficit de 10,7 M$ au CISSSO

Un deuxième terrain fera aussi l’objet d’analyses afin de ne pas compromettre l’échéancier si le site de l’hôpital ne convient pas.

Le CISSSO vise une ouverture pour 2024, mais la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a récemment dit espérer que le nouvel établissement, qui sera inspiré du concept de maison des aînés, puisse être prêt «beaucoup plus vite». La grande patronne du CISSSO, Josée Filion, a indiqué que «si tout va bien» avec l’analyse du terrain, l’organisation «va tout faire pour devancer l’échéancier».