Le ministre de la Santé Gaétan Barrette était accompagné de la ministre Stéphanie Vallée lors de cette annonce.

Un CHSLD tout neuf à Maniwaki

Deux projets totalisant 41 millions $ en investissements de la part de Québec qui ont été annoncés par le ministre de la Santé Gaétan Barrette lors de son passage en Outaouais vendredi.
La plus grosse part du gâteau est injectée dans la Haute-Gatineau alors qu'un centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) flambant neuf dont la capacité sera de 100 lits sera construit à Maniwaki au coût de 36 millions $. 
Le nouvel édifice, qui permettra de remplacer l'actuel Foyer Père-Guinard,  où l'on dénombre 69 places, sera érigé sur un terrain adjacent à l'hôpital de Maniwaki, plus au nord de la municipalité. Dans les futurs locaux, on y retrouvera les lits actuels, auxquels s'ajouteront désormais les 12 lits de l'unité du troisième étage de l'hôpital ainsi que 19 nouvelles places. Un aménagement spécial pour les communautés autochtones y est aussi prévu.
Aucun échéancier précis n'a été annoncé pour l'instant quant à l'ouverture des nouvelles infrastructures, mais le ministre Barrette a précisé que le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) avait reçu le mandat clair de débuter dès maintenant les démarches menant à la construction de l'édifice dans les plus brefs délais.
Accompagné pour l'occasion de la ministre responsable de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, il a rejeté du revers de la main l'hypothèse qu'il s'agisse d'une annonce électoraliste, martelant que la somme était provisionnée dans le budget provincial.
Selon le ministre, si l'on se fie aux projections démographiques, l'ajout de ces nouveaux lits va permettre de régler le manque de places en CHSLD dans la Haute-Gatineau. 
Bon nombre de gens réclamaient un tel investissement à Maniwaki depuis belle lurette, à commencer selon M. Barrette par la ministre Vallée, qui a « défendu avec ardeur » ce dossier à Québec. 
« Il n'était pas question pour moi de ne pas tenir parole », s'est exclamée cette dernière.
Le Foyer Père-Guinard, construit au début des années 70, est situé sur la rue des Oblats, dans une zone inondable. Le printemps dernier, la crue des eaux a forcé l'évacuation préventive des résidents.
Agrandissement à La Pêche
Plus tard en journée, les deux ministres ont donné le feu vert au projet d'agrandissement du CHSLD des Collines, à La Pêche.
Grâce à un investissement de 5,4 millions $, l'installation verra sa capacité d'accueil passer de 32 à 56 lits. Les travaux doivent s'entamer en avril prochain pour se terminer à l'été 2019. 
Les trois quarts de la facture sont assumés par le ministère, tandis que le reste de la somme est fourni par le CISSSO.
Un second ascenseur sera également ajouté dans l'établissement du chemin Passe-Partout. 
Ces investissements dans la région sont une démonstration très nette, selon M. Barrette, que l'un des objectifs de la réforme de la santé est l'amélioration des services de proximité. 
Le CHSLD des Collines ayant atteint sa capacité d'accueil maximale, une vingtaine de personnes du secteur devaient s'exiler dans des établissements en secteur urbain, soutient le président-directeur général adjoint du CISSSO, Daniel Tardif.
« Au Québec, il y a assez de lits de longue durée, mais ils ne sont pas toujours bien répartis. Sur ce territoire-ci, c'est un bon exemple. Il y a des gens qui sont à Gatineau parce que les lits sont disponibles là-bas, mais ils devraient être ici. Les aînés ne reçoivent pas toujours de la visite, car leur famille n'est pas à côté », a expliqué le ministre Barrette.