Un chirurgien de l’Hôpital de Gatineau aurait négligé « d’éliminer la possibilité d’une complication postopératoire » chez un patient qui a finalement subi un choc septique.

Un chirurgien de Gatineau visé par une plainte

Un chirurgien de l’Hôpital de Gatineau aurait négligé « d’éliminer la possibilité d’une complication postopératoire » chez un patient qui a finalement subi un choc septique.

Le conseil de discipline du Collège des médecins du Québec (CMQ) a pris en délibéré le dossier du Dr Jody North Bothwell, visé par une plainte à la suite d’une complication postopératoire chez l’un de ses patients.

Le Dr Bothwell a comparu à la fin décembre devant le conseil de discipline du CMQ. Le dossier a été pris en délibéré et « une décision disciplinaire sur culpabilité sera éventuellement rendue », a indiqué mardi le CMQ. 

La plainte, dont Le Droit a obtenu copie, soutient que le Dr Bothwell a négligé, en janvier 2012, « d’éliminer la possibilité d’une complication postopératoire chez son patient », un homme dans la cinquantaine, à la suite d’une chirurgie par laparoscopie. L’état du patient a connu une « détérioration rapide et importante » au lendemain de la chirurgie, ce qui a mené à un choc septique. La plainte signée par la Dre Sylvie Tremblay, syndique adjointe au CMQ, soutient que le Dr Bothwell a maintenu « son diagnostic erroné malgré les résultats obtenus de l’investigation », et que le chirurgien a négligé « de dicter son protocole opératoire immédiatement ou dans les 24 heures suivant son intervention ».

La plainte reproche ainsi au Dr Bothwell de  ne pas avoir tenu compte des limites de ses connaissances et compétences », d’avoir fait « défaut d’élaborer son diagnostic avec la plus grande attention », d’avoir fait « défaut de faire les examens et/ou consultations requis préalablement à l’établissement d’un diagnostic » et d’avoir fait preuve de non-conformité dans la tenue du dossier médical ».