Dre Anne Marie Bureau et le directeur général du centre, Louis Sabourin.

Un «chantier d'amour» pour la pédiatrie sociale

Le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau (CPSG) se lance dans un imposant « chantier d'amour » afin de rénover au grand complet ses locaux vieillissants de la rue Notre-Dame, une aventure pour laquelle petits et gros dons seront les bienvenus, qu'ils soient en argent ou en main-d'oeuvre.
C'est dans le cadre d'une soirée organisée en l'honneur du « grand mécène » du CPSG, le président exécutif d'Énergie Brookfield, Richard Legault, que l'organisme a annoncé jeudi son grand projet de rénovation.
« L'entreprise de M. Legault nous offre déjà des dons majeurs chaque année, et cette fois-ci, sa conjointe et lui nous ont offert, à titre personnel, 260 000 $, ce qui nous a permis de devenir propriétaires de notre maison de la rue Notre-Dame », a expliqué la Dre Anne-Marie Bureau, directrice clinique du CPSG.
L'immeuble érigé en 1946 a toutefois besoin d'une mise à niveau, tandis qu'un réaménagement des locaux est souhaité afin qu'ils soient mieux adaptés aux activités du centre. Bref, « ça veut dire complètement démolir ce qu'on a », précise la Dre Bureau en rappelant que le centre, qui n'accueillait qu'une cinquantaine d'enfants sur un seul étage à ses débuts en 2009, en reçoit maintenant quelque 550 sur les trois étages du bâtiment.
Le CPSG a déjà la base de son plan de match, c'est-à-dire les plans ayant été conçus gratuitement par une firme d'architectes. La Dre Bureau ignore toutefois quelle sera la facture totale et l'échéancier des travaux, puisque tout cela se décidera en fonction des dons reçus. Chose certaine, toutes les contributions sont les bienvenues pour ce que la Dre Bureau appelle le « chantier d'amour » du CPSG, qu'il agisse d'argent ou de bras. « On a besoin de plombiers, d'électriciens, de gens pour faire les planchers, les murs, la ventilation, de gens qui savent manier un marteau », donne-t-elle en exemple. 
L'organisme pourrait être appelé à déménager temporairement ses activités si cela permet une réalisation plus rapide ou plus facile des travaux, a par ailleurs fait savoir la Dre Bureau.