Le gouvernement n'a pas indiqué à quel moment l'appareil IRM sera en fonction.

Un appareil d'imagerie par résonance magnétique pour l'Hôpital de Gatineau

L’Hôpital de Gatineau obtiendra finalement un appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM). Avec celui annoncé l’an dernier pour l’Hôpital de Hull, la région devrait pouvoir tripler sa capacité à effectuer des examens d’IRM à partir de 2020.

La ministre de la Santé, Danielle McCann, a annoncé mercredi que le gouvernement financera l’acquisition et l’installation d’un appareil d’IRM pour l’Hôpital de Gatineau, ce qui représente un investissement de 6 millions $.

Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), cet appareil réclamé depuis un bon moment déjà par la communauté médicale pourrait être en fonction « dans les 18 prochains mois ».

Les radio-oncologues du centre de cancérologie font partie de ceux qui ont réclamé l’achat de tel appareil pour l’Hôpital de Gatineau, afin que leurs patients cancéreux puissent y avoir un accès rapide et sans transfert vers Hull, le tout dans le but d’améliorer les traitements qui leur sont prodigués. Le député de Chapleau, Mathieu Lévesque, en avait d’ailleurs fait un engagement électoral.

Le gouvernement a par ailleurs précisé que l’arrivée d’un appareil d’IRM à l’Hôpital de Gatineau permettra de rapatrier des examens actuellement effectués en Ontario.

« Les patients en attente d’un diagnostic méritent d’avoir accès rapidement à ces examens d’une grande importance, essentiels à une intervention mieux ciblée et efficace par la suite », a indiqué Mme McCann par voie de communiqué.

En mai dernier, l’ancien ministre de la Santé, Gaétan Barrette, avait annoncé l’octroi des sommes nécessaires pour l’achat d’un deuxième appareil d’IRM pour l’Hôpital de Hull. Cet appareil devrait commencer à permettre la réalisation d’examens en 2020, a fait savoir le CISSSO.