Quelque 15 000 patients ont pu se trouver un médecin de famille depuis l'ouverture de la superclinique Médigo en juillet 2017.

Un an pour la superclinique Médigo

Un an jour pour jour après son ouverture, la superclinique Médigo a acquis une «belle maturité» qui lui permettra notamment d’accueillir de nouveaux médecins au cours des prochaines semaines.

La directrice médicale de la superclinique, la Dre Anne Gervais, se réjouit des résultats observés au cours de la dernière année, mais a du même coup hâte de voir la croissance de Médigo se poursuivre avec l’arrivée d’autres professionnels et d’une clinique de radiologie dans l’immeuble situé à l’angle des boulevards de la Cité-des-Jeunes et Saint-Raymond. Depuis le 4 juillet 2017, quelque 15 000 patients ont pu s’y trouver un médecin de famille, parfois après des années d’attente.

«Je compare la clinique à un bébé qui grandit, dit-elle. [...] On a atteint une belle maturité. Pour l’année qui vient, on veut travailler encore plus sur le développement des soins externes, tant pour la première ligne que pour les spécialistes, [...] pour faire en sorte que l’hôpital ne soit plus le seul endroit pour s’occuper des patients.»

À l’heure actuelle, 20 médecins suivent des patients dans le groupe de médecine familiale (GMF) Médigo, et huit autres se consacrent seulement aux consultations sans rendez-vous. Sans oublier 17 médecins couvrant dix spécialités. À ce groupe s’ajouteront sous peu quatre omnipraticiens et quelques spécialistes.

La Dre Gervais rappelle qu’en étant un GMF-réseau, Médigo doit offrir, chaque année, 20 000 consultations sans rendez-vous ouvertes à toute la population. Ce seuil a été dépassé, souligne-t-elle en précisant qu’environ 50% des patients vus sont orphelins d’un médecin de famille. Les patients des urgences dont l’état n’est pas jugé prioritaire ont aussi recommencés à pouvoir être redirigés, à partir du triage, vers Médigo.

La Dre Gervais espère par ailleurs que le rez-de-chaussée de l’édifice pourra accueillir, «d’ici la fin 2018», une clinique de radiologie qui offrira entre autres des radiographies simples et des échographies.

Côté technologie, Médigo observe ces derniers mois une hausse de la prise de rendez-vous par Internet, une option qui sera aussi possible par le biais du Carnet santé Québec d’ici septembre.