Aucun chirurgien ne sera de garde lundi et mardi à Maniwaki.

Rupture de services temporaire à Maniwaki

L’Hôpital de Maniwaki fait face à une nouvelle rupture de services temporaire en chirurgie.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a annoncé dimanche qu’il n’y aura aucun chirurgien de garde à Maniwaki lundi et mardi. Le bloc opératoire poursuivra toutefois ses activités régulières pour les chirurgies spécialisées, telles qu’en orthopédie, en gynécologie et en endoscopie. Les cas de traumatologie seront dirigés vers le centre de traumatologie le plus près. Le CISSSO a précisé que les activités de recrutement de chirurgiens sont toujours en cours pour l’Hôpital de Maniwaki.