Le centre hospitalier Pierre-Janet

Retards dans les travaux à Pierre-Janet

Les travaux devant être réalisés au Centre hospitalier Pierre-Janet (CHPJ) à la suite d'un important dégât d'eau survenu l'hiver dernier prendront plus de temps qu'initialement anticipé.
Alors qu'à la mi-février, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) prévoyait qu'il faudrait attendre «environ six mois» pour la réintégration des patients du CHPJ, l'organisation évoque maintenant «que l'ensemble des travaux se terminera en novembre».
Le bâtiment principal de l'établissement de la rue Pharand à Gatineau avait dû être évacué rapidement après qu'un patient de l'unité psycholégale eut brisé une conduite d'incendie en tentant de s'évader, le 3 février dernier. Environ 75% de l'immeuble a été touché.
«Les travaux d'enlèvement de l'amiante vont bon train, soutient le CISSSO. [...] Alors que nous espérions que cette phase des travaux soit terminée d'ici les vacances de juillet, la grève des travailleurs de la construction a ralenti la progression de ceux-ci et les travaux supplémentaires requis nous obligent à prolonger leur durée jusqu'à la fin de l'été. Du coup, ceci a pour effet de retarder d'autant la reconstruction.»
Une fois les travaux terminés, un «plan de réintégration» sera présenté pour la soixante-dizaine de patients ayant été transférés dans d'autres établissements.
Réintégration à Maniwaki
Le CISSSO a par ailleurs fait savoir mercredi que la soixantaine de résidents du centre d'hébergement Foyer Père-Guinard de Maniwaki pourront y retourner la semaine prochaine. Le centre, situé sur la rue des Oblats, avait été évacué le 1er mai en raison de la crue de la rivière Désert. Le CISSSO prévoit que le retour des patients se fera sur deux jours, soit les 6 et 7 juin. L'organisation a indiqué que d'autres informations «suivront en lien avec d'éventuelles indemnisations liées au déplacement des résidents en raison des inondations».