Plusieurs objectifs ministériels ont été respectés dans les CHSLD de la région, dont un aménagement permettant de se «sentir comme à la maison».

Quelques constats positifs dans les CHSLD de l'Outaouais

Malgré la présence d’éléments à améliorer dans les centres d’hébergement et de longue durée (CHSLD) de l’Outaouais, plusieurs objectifs ministériels y sont respectés.

Un « processus de communication efficace », la promotion des droits des résidents, un aménagement permettant « de se sentir comme à la maison », une « approche chaleureuse » du personnel ou encore la présence « optimisée » des employés lors des repas sont au nombre des éléments positifs observés lors des visites d’évaluation de la qualité du milieu de vie ayant eu lieu en 2019 dans sept installations d’hébergement de la région.

L’analyse faite lors de ces visites est séparée en trois parties. La première concerne la gouvernance et vise à vérifier si « l’établissement dispose de pratiques administratives, organisationnelles et professionnelles structurantes » afin de favoriser « un milieu de vie de qualité ».

À LIRE AUSSI: Les CHSLD de l'Outaouais ont besoin d'améliorations

La deuxième partie touche les soins et services. Les visites permettent donc, par exemple, de vérifier si les installations favorisent « la promotion des droits et l’expression du point de vue des résidents » et si les « espaces de vie sont personnalisés, chaleureux et adaptés ».

La dernière partie se penche sur l’« environnement social et physique ». La démarche d’accueil, l’attitude du personnel, le déroulement des repas et l’animation font partie des éléments analysés.

Les rapports précisent que le suivi des recommandations « devient la pierre angulaire du processus des visites ministérielles ».

Il « incombe donc » aux établissements d’assurer la mise en œuvre des mesures d’amélioration, souligne le ministère.