Le Centre construit présentement six stations d’injection supervisée dans ses locaux.

Quatrième site d’injection à Ottawa

Un quatrième site d’injection supervisée a ouvert ses portes à Ottawa, mercredi, afin de lutter contre la crise des opioïdes.

Quatre stations d’injection temporaires sont maintenant disponibles entre 9 h et 16 h, les jours de semaine, au Centre de santé communautaire Somerset Ouest. 

« Le site fournit un espace plus sécuritaire aux personnes qui s’injectent des drogues. Les utilisateurs apporteront leur drogue et pourront s’injecter sous la supervision du personnel formé pour intervenir en cas de surdose. Le personnel fournira des seringues neuves et d’autres équipements », peut-on lire sur le site de l’organisme.

Le Centre construit présentement six stations d’injection supervisée dans ses locaux. La date d’ouverture de ce site permanent n’est pas encore connue. 

« Nous faisons face à une crise de surdose. Les gens de Somerset Ouest meurent, a déclaré le directeur du centre, Dawn Lyons. L’autorisation d’opérer ce site temporaire nous permettra d’utiliser une pièce de notre établissement. Cette pièce sauvera des vies. »

Selon une étude datant de 2016, le quartier figure au deuxième rang des visites à l’urgence reliées à des surdoses. 

Trois autres sites d’injection supervisée existent à Ottawa. Un centre permanent a ouvert ses portes à la mi-avril au Centre de santé communautaire Côte-de-Sable et deux sites temporaires se situent dans le marché By.