John Fraser, député d’Ottawa Sud, et le patron du CHEO Alex Munter, étaient accompagnés de plusieurs dignitaires lors de l’annonce du lancement du projet Sutures qui permettra des centaines de chirurgies d’un jour au centre hospitalier pour enfants.

Plus de chirurgies d’un jour au CHEO

Plus d’enfants pourront bénéficier d’une chirurgie d’un jour au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO).

Grâce à l’aboutissement du projet Sutures, qui a permis de moderniser l’Unité de la chirurgie et des procédures de jour, près de 1500 enfants de plus par année pourront subir une chirurgie de jour. Avant les rénovations, le CHEO effectuait entre 7000 et 8000 opérations par année.

« C’est difficile pour un enfant d’aller en chirurgie et c’est stressant pour la famille. Pour nous, améliorer la qualité de l’expérience c’était très important. On voulait rendre ça plus privé, plus intime, explique Alex Munter, président-directeur général du CHEO. Aussi, trop d’enfants attendent trop longtemps pour leur chirurgie et ça va nous aider à raccourcir le temps d’attente. »

La nouvelle unité, plus spacieuse et accueillante pour la jeune clientèle, comprend huit salles d’opération. Les installations sont munies de 11 airs de récupération à la fine pointe de la technologie, deux salles dédiées aux échanges privées entre les patients et le personnel médical et d’une nouvelle machine d’imagerie par résonance magnétique.

De plus, le CHEO a pu construire deux salles de procédures qui permettent d’effectuer des opérations comme des endoscopies ou des chirurgies dentaires. « Ces salles n’existaient pas quand le CHEO a ouvert en 1974. On va pouvoir libérer de l’espace dans les salles d’opération et même utiliser de l’équipement plus spécialisé », affirme M. Munter.

La cure de rajeunissement, de 13,6 M$, était rendue nécessaire, pour le centre hospitalier qui a ouvert ses portes il y a 44 ans. À l’époque, 20 % des cas étaient des chirurgies d’un jour. Maintenant, elles représentent 80 % des cas.