Quatorze personnes - incluant des travailleurs, des résidants de la maison et des voisins - ont développé des symptômes de histoplasmose, une maladie fongique émanant des excréments de chauves-souris et d'espèces d'oiseaux.

Plus de 5 millions pour des chercheurs de l'Hôpital d'Ottawa

Le réseau Biothérapies pour le traitement du cancer (BioCanRX) a annoncé mercredi l'octroi de cinq nouvelles subventions d'une valeur de 5,5 millions $ pour donner un coup de pouce aux chercheurs de l'Université d'Ottawa et de l'Hôpital d'Ottawa dans des recherches de pointe sur l'immunothérapie, considérée par plusieurs comme l'une des approches les plus prometteuses dans la recherche sur le cancer.
Ce type de traitement vise à tirer parti du système immunitaire des patients frappés par la maladie pour ensuite s'attaquer aux tumeurs dans leur corps. 
L'un des projets subventionnés, auquel participera le Dr Jean-Simon Diallo, consiste à utiliser un virus pour créer des vaccins personnalisés qui aideront le système immunitaire du patient à livrer une bataille contre le cancer.
Deux autres projets portent sur des cellules immunitaires génétiquement modifiées et le dernier sur l'immunothérapie menée sur des modèles en laboratoire.