Michel Lepage et Sophonia Jacques, les parents d’Elyssa, l’Enfant Soleil de l’Outaouais.
Michel Lepage et Sophonia Jacques, les parents d’Elyssa, l’Enfant Soleil de l’Outaouais.

Opération Enfant Soleil: des dons significatifs pour Elyssa

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Du haut de ses deux ans, la petite Elyssa Lepage tentait d’agripper le gros rond en carton, sans se soucier des chiffres et du signe « $ » qu’il y avait dessus. Pour les parents de l’Enfant Soleil 2020 de l’Outaouais, par contre, ces dollars signifient beaucoup.

Elyssa a vu le jour en janvier 2018. À peine quelques semaines plus tard, Sophonia Jacques et Michel Lepage ont appris qu’elle était atteinte de trisomie 9 en mosaïque, une maladie rare sur laquelle la science ignore encore bien des choses. Elle a aussi un kyste au cerveau et elle est à risque de perdre la vue. Des spécialistes la suivent autant à Gatineau qu’à Montréal, où les parents doivent se rendre au moins deux fois par mois.

La petite doit être gavée. Elle ne marche pas et ne parle pas. Mais « elle veut vivre, elle veut se battre », confie sa mère, Sophonia Jacques.

L’état de santé d’Elyssa ne l’empêche pas de rigoler lorsque son grand frère Loïk, sept ans, s’amuse avec elle. « J’aime jouer avec elle, la faire tourner, la faire avancer », dit-il fièrement.

En pleine séance de photographie, jeudi à l’Hôpital de Gatineau, Elyssa n’était pas attirée plus qu’il ne le faut par les objectifs ni par les deux porte-paroles d’Opération Soleil présents pour l’occasion, Louis-Georges Girard et Anick Dumontet. Ses yeux et ses petites mains potelées trahissaient plutôt son intérêt pour les gros ronds en carton sur lesquels étaient inscrits les montants qu’Opération Enfant Soleil remet cette année à trois établissements de la région.

Les parents D’Elyssa ont accepté qu’elle soit l’Enfant Soleil de l’Outaouais cette année parce qu’ils savent à quel point les dons peuvent faire une différence pour les enfants malades, mais aussi parce qu’ils veulent « que les gens comprennent c’est quoi la maladie » dont leur fille est atteinte.

Des dons pour les enfants

Au total cette année, Opération Enfant Soleil a remis 65 974 $ pour trois projets en Outaouais.

L’Hôpital de Gatineau obtient 48 950 $ pour l’achat d’un respirateur de transport qui sera utilisé lorsque de jeunes patients doivent être transférés vers un centre plus spécialisé.

À l’Hôpital du Pontiac, un montant de 15 000 $ permettra l’ajout de divers équipements, notamment un saturomètre, un otoscope et un moniteur de signes vitaux pour la clientèle pédiatrique.

Le Centre de réadaptation pour les jeunes en difficulté d’adaptation Freeman reçoit pour sa part 2024 $ du Fonds Josée Lavigueur pour acheter de l’équipement sportif.

À ce jour, les montants versés par Opération Enfant Soleil dans la région totalisent près de 1,3 million $.