Julie Legault, vice-présidente de la fédération de la santé et des services sociaux de l'Outaouais, Josée McMillan, présidente du syndicat des travailleurs de la santé de l'Outouais, et Michel Quijada, président du conseil central de la CSN en Outaouais.

Occupation de 24 heures à Pierre-Janet

Une centaine de membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux de l’Outaouais–CSN (STTSSSO–CSN) occupent le terrain de l’hôpital Pierre-Janet à Gatineau depuis 14h mercredi.

L’occupation durera 24 heures et se terminera par une action surprise à 14h jeudi, qui sera annoncée lors d’un point de presse.

Les préposés aux bénéficiaires et les auxiliaires en santé et services sociaux revendiquent depuis plusieurs années le reclassement du titre d’emploi d’agent d’intervention en milieu psychiatrique.

Les membres de la STTSSSO–CSN ont d’ailleurs été placés devant une demande d’injonction de la part de l’employeur qui a tenté de faire annuler l’événement.

«Cette tentative de nous faire taire n’est guère surprenante compte tenu de l’attitude du CISSSO envers nous depuis de nombreuses années », a lancé la présidente du STTSSSO–CSN, Josée McMillan.

L’occupation du terrain de l’hôpital Pierre-Janet s’inscrit dans le cadre d’une campagne d’action et de mobilisation des membres de la STTSSSO–CSN qui vise à reprendre les discussions avec les différents intervenants patronaux.