Le directeur général du Cégep de l’Outaouais, Frédéric Poulin

L'incubateur LABoite prend son envol au Cégep de l'Outaouais

L’incubateur pour entreprises du centre de recherche et d’innovation du Cégep de l’Outaouais, Baptisé LABoite, est maintenant prêt à commencer ses activités.

De nombreux dignitaires étaient réunis au campus Gabrielle-Roy, vendredi avant-midi, pour inaugurer l’incubateur situé tout près de l’auditorium, qui a profité d’investissements totalisant près de 1,3 million$ de la part des gouvernements fédéral et provincial.

Le directeur général du Cégep de l’Outaouais, Frédéric Poulin, a expliqué que le nom de cet incubateur – qui se prononce «la boîte» – a été choisi parce qu’il évoque le laboratoire de même que le bâtiment, l’Outaouais, l’innovation, la technologie et l’entrepreneuriat.

M. Poulin a souligné que LABoite pourra être utile à toute la population, par exemple grâce aux étudiants de divers programmes qui proposeront «une offre de services, qui est d’abord peu coûteuse et qui est de qualité».

La Fabrique mobile de l’Outaouais sera aussi mise à contribution au sein de LABoite pour réaliser des prototypes, entre autres avec des imprimantes en trois dimensions.

La cybersécurité sera également au coeur des activités de l’incubateur, de sorte que les entreprises qui éprouvent des problèmes dans ce domaine pourront se tourner vers LABoite dans l’espoir d’y trouver une solution.

Une collaboration est aussi prévue avec l’incubateur technologique gatinois Cilex, de même qu’avec l’incubateur  en  économie sociale  de l’Outaouais.

«Pour le moment, pour permettre à LABoite de prendre son envol, on accepte tous les projets», a fait savoir M. Poulin, en précisant que des critères de sélection pourront éventuellement être établis.

Le ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, a souligné que LABoite arrive à point dans une région où il y a une «nécessité de diversifier les emplois en raison de la présence de la fonction publique».

«Ça va être bon non seulement pour les entrepreneurs de la région, non seulement pour la santé économique de la région, mais surtout pour les étudiants», a pour sa part mentionné le député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus.

Le député fédéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus

Alors la Ville de Gatineau a accordé un montant de 500 000$ sur cinq ans au projet, le maire, Maxime Pedneaud-Jobin, est convaincu que «les citoyens vont en avoir pour leur argent».

«On a un défi économique important, il faut construire une relève entrepreneuriale», a-t-il insisté.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

La Fondation du Cégep de l’Outaouais contribuera au financement de l’incubateur à hauteur de 750 000$, a annoncé vendredi son président, Jean-Louis DesRosiers.