Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le futur campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa pourrait ouvrir ses portes en 2028.
Le futur campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa pourrait ouvrir ses portes en 2028.

L’Hôpital d’Ottawa présente son futur campus Civic

Julien Paquette
Julien Paquette
Le Droit
Article réservé aux abonnés
L’Hôpital d’Ottawa présentait les premières ébauches de son futur campus Civic aux élus municipaux de la capitale fédérale mardi matin, un projet d’améliorer les soins prodigués dans cet établissement, selon son président-directeur général, Cameron Love.

Ce dernier a par exemple souligné que le nouveau campus Civic – qui sera construit de l’autre côté de l’avenue Carling, à côté de la Ferme expérimentale — permettra d’unir sur un même site les différents services offerts par l’Hôpital d’Ottawa, comme le Centre de traumatologie et l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.

Consultant pour la firme architecturale HDR, Jason-Emery Groen a pour sa part insisté sur la place laissée à la communauté sur le site du futur campus Civic.

«Nous voulons développer un espace invitant pour la communauté et qui débloque de nouveaux emplacements dans notre ville», a indiqué M. Groen.

Touchant témoignage

Blessée sévèrement en Afghanistan en 2009, Bushra Saeed-Khan a tenu à s’adresser au Comité des finances de la Ville mardi pour offrir son soutien au projet de nouveau campus Civic. Elle estime qu’elle et ses proches auraient bénéficié des améliorations apportées au centre hospitalier dans le cadre durant sa longue réhabilitation après l’explosion qui lui a causé de sérieuses blessures durant une patrouille de routine à Kandahar.

«Ce que nous avons par contre appris pendant mon séjour, c’est à quel point les installations sont vétustes. J’ai reçu les meilleurs soins que je pouvais espérer de la part de professionnels dévoués, mais les conditions dans lesquelles ils doivent travailler sont difficiles», a affirmé Mme Saeed-Khan.

Cette dernière a par exemple souligné son arrivée en hélicoptère en provenance d’un hôpital en Allemagne sur l’héliport situé de l’autre côté de l’avenue Carling, ce qui nécessite un transfert supplémentaire en ambulance sur une artère achalandée. Les hélicoptères qui transportent des patients à l’Hôpital d’Ottawa pourront atterrir directement sur le toit du futur édifice.

La fonctionnaire fédérale a également souligné l’importance des chambres individuelles pour tous les patients, une mesure que Cameron Love a présentée comme étant essentielle à la prévention de la transmission de maladies infectieuses.

«Je me rappelle des semaines où mon stress post-traumatique était à son plus extrême et que des terreurs nocturnes faisaient en sorte que je me réveillais en hurlant. Je me sens encore tellement mal d’avoir réveillé mes co-chambreurs d’une façon aussi intense, surtout qu’ils essayaient également de se rétablir», a raconté Bushra Saeed-Khan.

«Ma mère était en mesure de rester avec moi durant les nuits où j’avais le plus besoin d’elle, c’était épuisant pour elle. Le nouveau campus permettra aux proches de patients de rester et se reposer. Je ne peux vous exprimer à quel point ça aurait fait une différence pour ma mère», a ajouté Mme Saeed-Khan.

La construction du stationnement étagé doit commencer dès l’an prochain. Les travaux pour la première phase du projet doivent pour leur part être lancés en 2024, ce qui permettrait une ouverture officielle en 2028.