L'espérance de vie reste stable au Québec depuis quelques années.

L’espérance de vie demeure stable depuis quelques années au Québec

MONTRÉAL - L’espérance de vie tend à augmenter de façon générale au fil des ans en Occident, mais l’Institut de la statistique du Québec note un ralentissement de cette tendance au cours des dernières années.

Selon la mortalité observée en 2017, l’espérance de vie s’établit au Québec à 80,6 ans chez les hommes et à 84,5 ans chez les femmes, indique l’Institut. Or, ces niveaux sont semblables à ceux enregistrés en 2016, même s’ils demeurent parmi les plus élevées au monde.

L’Institut de la statistique rappelle que l’espérance de vie peut se calculer à différents âges. Ainsi, selon les conditions de mortalité de 2017, l’espérance de vie à 65 ans est actuellement de 19,6 ans chez les hommes et de 22,4 ans chez les femmes au Québec.

L’espérance de vie de 2017 représente «le nombre d’années qu’une personne vivrait si elle était soumise tout au long de sa vie aux conditions de mortalité observées au cours de l’année 2017», rappelle l’Institut. Elle ne représente donc pas «la durée de vie moyenne» qu’auront dans les faits les enfants nés en 2017, car cette durée dépendra de l’évolution future de la mortalité.

Par ailleurs, le nombre de décès survenus au Québec en 2017 est estimé à 66 300, une hausse de 2700 par rapport à 2016. Selon l’Institut, cette augmentation «s’inscrit dans la tendance à la hausse observée en raison du vieillissement de la population», mais elle est aussi liée à «des pics de décès hivernaux qui ont successivement touché le début et la fin de l’année 2017».

L’Institut prévoit d’ailleurs un pic de décès encore plus prononcé en janvier 2018, possiblement en lien avec la saison grippale particulièrement intense cet hiver.

L’augmentation de l’espérance de vie signifie aussi une hausse du nombre de centenaires au Québec: 750 aînés sont décédés au-delà de leur 100e anniversaire en 2017, alors qu’on en comptait moins de 300 au tournant des années 2000, et moins de 100 jusqu’au milieu des années 1980.