Le taux d'occupation à l'urgence de l'Hôpital de Hull atteignait 148% à 13h, jeudi.

Les urgences débordent en Outaouais

Les urgences ont débordé en Outaouais, jeudi, alors que le taux d’occupation des civières dans les deux plus gros centres hospitaliers de la région atteignait 140 % à l’Hôpital de Hull et 154 % à l’Hôpital de Gatineau en fin d’après-midi.

À Hull, 14 patients étaient alités sur une civière depuis plus de 24 heures alors qu’on en dénombrait 17 à l’Hôpital de Gatineau. Cinq autres patients étaient pour leur part sur une civière depuis plus de 48 heures dans cet établissement, contre six au centre hospitalier de Hull.

La situation était similaire à l’Hôpital de Maniwaki, où le taux d’occupation s’élevait à 117 %. Selon les données publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec à 15 h 30 jeudi, sept patients se trouvaient alités sur une civière alors qu’il y en a seulement six de fonctionnelles dans l’établissement. De ce nombre, un y était depuis plus de 24 heures.

« Sans se réjouir de ces chiffres-là nécessairement, c’est moins pire que d’habitude, particulièrement à l’Hôpital de Gatineau où il n’est pas rare de voir du 200 % de taux d’occupation », a indiqué la responsable des communications du Centre intégré de santé et services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Patricia Rhéaume.

Alors que plusieurs cas de grippe (influenza B) ont notamment été recensés à l’urgence du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) au cours des dernières semaines, le CISSSO a précisé que ce n’est pas ce qui justifie le débordement dans certaines urgences de la région.

« Il y a quelques cas suspects d’une clientèle présentant un syndrome d’allure grippal (SAG) aux urgences, mais pour l’instant une faible proportion s’avère être réellement des cas d’influenza », a mentionné Mme Rhéaume.

Depuis la fin du mois d’octobre, 87 cas d’influenza ont été recensés en Outaouais selon le CISSSO, soit 55 de type A (adultes et personnes âgées) et 32 de type B (enfants).

« Seulement quatre personnes ont dû être hospitalisées en raison du virus de la grippe depuis septembre », a souligné Mme Rhéaume.

Au CHEO, 22 cas d’influenza de type B ont déjà été rapportés cette année, ce qui surpasse grandement le nombre de l’année dernière alors que cinq cas avaient été recensés.

« Au cours d’une saison grippale typique, l’influenza de type B circule davantage à la fin de l’hiver, a expliqué la Dre Anne Pham-Huy. Lorsque les choses commencent plus tôt comme cette année, c’est la recette parfaite pour avoir une saison virale très occupée, car l’influenza de type A et de type B, ainsi que le virus respiratoire syncytial (VRS), circulent tous en même temps dans notre société. »

À 15 h jeudi, le temps d’attente le plus long était de 4 h 20 au CHEO alors que l’établissement se veut « très occupé » depuis quelques semaines.

« Lundi a été notre plus grosse journée de l’année, a affirmé la responsable des communications du CHEO Jessica St-James. Plus de 320 enfants sont venus à l’urgence, mais la moitié de ces visites n’étaient pas des cas d’urgence. »

Par ailleurs, le temps d’attente à l’urgence de l’Hôpital Montfort était d’environ 25 minutes à 16 h 20 jeudi. 

Soulignons cependant que le temps d’attente était d’environ une heure pour la majorité de la journée à l’urgence du centre hospitalier francophone d’Ottawa.

Les autorités québécoises conseillent de communiquer avec Info-Santé au numéro de téléphone 8-1-1 avant de se rendre à l’urgence.