À 20 h dimanche soir, le taux d’occupation à l’Hôpital de Hull était de 180 %.
À 20 h dimanche soir, le taux d’occupation à l’Hôpital de Hull était de 180 %.

Les urgences débordent dans la région d'Ottawa-Gatineau

Après avoir atteint un taux d’occupation de 200 % dans la journée de samedi à l’Hôpital de Hull, les urgences ont continué de déborder dimanche dans la région d'Ottawa-Gatineau.

À 20 h dimanche soir, le taux d’occupation à l’Hôpital de Hull était de 180 %. Cela veut donc dire que 45 patients se trouvaient sur une civière alors que le nombre de civières fonctionnelles est de 25. Vingt-deux de ces 40 patients attendaient depuis plus de 24 heures alors que 18 autres étaient alités sur une civière depuis plus de 48 heures.

Un peu plus tôt dans l'après-midi de dimanche, le taux d'occupation à l'urgence de l'Hôpital de Hull se chiffrait à 184%.

À l’Hôpital de Gatineau, l’engorgement était un peu moins important alors que l’urgence de l’établissement affichait un taux d’occupation de 150% en soirée dimanche. Quarante-deux patients se trouvaient sur une civière, dont 19 depuis plus de 24 heures et quatre depuis plus de 48 heures. Le nombre de civières fonctionnelles dans ce centre hospitalier est de 28.

De l’autre côté de la rivière, l’engorgement à l’urgence de l’Hôpital Montfort semble se résorber tranquillement.

Après avoir atteint un temps d’attente entre 13 h et 16 h samedi matin, le centre hospitalier francophone d’Ottawa affichait un temps d’attente approximatif de 6 h 30 à 20 h dimanche soir.

La situation avait commencé à se calmer au fil de la journée de samedi alors que le temps d’attente moyen avait baissé à 8 h 45 samedi soir.

Alors que certains symptômes de grippe et de gastro amènent plusieurs personnes à se déplacer à l’urgence, le centre hospitalier a décidé de publier un document de Santé publique Ottawa sur son compte Twitter officiel afin de rappeler aux citoyens les symptômes qui peuvent être soignés à la maison.

Parmi ces symptômes, on compte notamment la fièvre, la toux, les douleurs musculaires, le mal de gorge et la fatigue.

« Si vos symptômes s’aggravent considérablement et que vous manquez de souffle ou que vous avez de la difficulté à respirer, que vos lèvres prennent une teinte bleutée, que vous éprouvez une extrême faiblesse, un pouls rapide et de la confusion, ou que vous vous évanouissez, rendez-vous à l’urgence », est-il écrit.