Les données du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) montrent que le taux d’occupation des civières atteignait 179 % à l’Hôpital de Gatineau vendredi matin, à la veille de la longue fin de semaine de l’Action de grâce.

Les urgences continuent de déborder aux hôpitaux de Hull et de Gatineau

Les deux plus grosses urgences de l’Outaouais demeurent débordées, alors que de nombreux patients doivent y rester en attendant qu’une place se libère pour eux dans une unité de soins.

Les données du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) montrent que le taux d’occupation des civières atteignait 179 % à l’Hôpital de Gatineau vendredi matin, à la veille de la longue fin de semaine de l’Action de grâce. On y retrouvait 50 patients sur civière, alors que la capacité normale n’est que de 28.

Plus de la moitié des 50 patients alités sur une civière dans cette salle d’urgence étaient en attente d’hospitalisation. On rapportait aussi 15 cas de patients sur civière depuis plus de 48 heures, alors que la cible ministérielle pour la durée moyenne de séjour à l’urgence est de 12 heures.

Le manque de place aux étages pour accueillir les patients de l’urgence découle notamment du fait qu’une vingtaine de patients se trouvaient sur un lit de courte durée alors que leur état ne nécessite plus de soins en milieu hospitalier. Ils attendent toutefois une place dans une ressource plus adaptée à leur besoin.

Portrait similaire à Hull

Un engorgement similaire est aussi observé à l’Hôpital de Hull, où le taux d’occupation était de 164 %, vendredi matin. Il y avait à ce moment 41 patients sur civière, dont dix depuis plus de 48 heures.

L’urgence de l’hôpital du boulevard Lionel-Émond comptait 15 patients en attente d’hospitalisation. Au même moment, aux étages, 25 personnes occupaient des lits de courte durée en attendant de pouvoir recevoir des soins plus adaptés à leurs besoins ailleurs.

Pour l’ensemble de la région, pas moins de 84 patients occupaient vendredi des lits de courte durée dans un hôpital en attendant de pouvoir obtenir des services appropriés dans un autre type de ressource.

Les données de vendredi matin montrent par ailleurs que sur un total de 191 visites enregistrées la veille dans les urgences des hôpitaux de Hull et de Gatineau, 50 patients ont choisi de partir avant d’être pris en charge par un médecin.

Les statistiques pour les autres urgences en milieu hospitalier de la région montraient vendredi matin des taux d’occupation variant entre 0 % à l’Hôpital du Pontiac et 117 % à l’Hôpital de Papineau.