La salle d'urgence de l'Hôpital de Gatineau est celle qui déborde le plus dans la région avec 49 patients sur civières.

Les trois urgences gatinoises débordent

Les trois salles d’urgence de Gatineau débordent. Les taux d’occupation y ont dépassé les 160 % lundi, frôlant même les 200 % à l’Hôpital de Papineau.

Les statistiques du ministère de la Santé montrent qu’à 14h, lundi, l’urgence de l’Hôpital de Papineau, dans le secteur Buckingham, affichait un taux d’occupation de 192 %, avec 23 patients alités pour une capacité normale de 12 civières. Du lot, sept patients s’y trouvaient depuis plus de 48 heures.

À l’Hôpital de Gatineau, 49 patients se trouvaient sur une civière, alors qu’il n’y a en théorie que 28 places. Cela représente un taux d’occupation de 175 %. Vingt-quatre patients s’y trouvaient depuis plus de 24h, dont dix depuis plus de deux jours entiers. La cible ministérielle est une durée moyenne de séjour sur civière de 12 heures dans les urgences de la province.

Du côté de l’Hôpital de Hull, le taux d’occupation se situait à 160 %, avec 40 patients sur civière pour une capacité habituelle de 25. On y comptait 14 patients alités depuis plus de 48 heures.

La porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Patricia Rhéaume, a fait savoir qu’il n’y a « pas beaucoup de cas d’allure grippale » dans ces urgences. La congestion observée découle plutôt de la difficulté à trouver des lits sur les unités de soins pour les patients des urgences devant être hospitalisés, a indiqué Mme Rhéaume.

Attente d’une place ailleurs

Pour les trois hôpitaux situés en sol gatinois, on dénombrait lundi matin un total de 45 patients occupant un lit de courte durée en attendant d’obtenir une place dans un autre type de ressource, par exemple un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou un centre de réadaptation. Ces lits occupés par des patients ne devant en théorie plus se trouver à l’hôpital empêchent donc des patients de l’urgence d’obtenir une place sur une unité de soins. Lundi matin, les urgences de Gatineau, Hull et Papineau comptaient au total 55 patients en attente d’hospitalisation.

L’engorgement des urgences fait par ailleurs en sorte que certains patients décident de rebrousser chemin avant même d’avoir pu consulter un médecin. Selon les données du CISSSO, pas moins de 59 patients ont quitté l’une des trois urgences de Gatineau au courant de la journée de dimanche avant d’avoir pu être pris en charge.

Ailleurs dans la région, la situation est plus calme dans les urgences en milieu hospitalier, le taux d’occupation variant lundi après-midi entre 25 % à l’Hôpital de Wakefield et à l’Hôpital du Pontiac (un patient pour quatre civières dans chaque cas) et 67 % à l’Hôpital de Maniwaki (quatre patients pour six civières).