La totalité des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes et de l'Outaouaisont seront représentées par la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ).

Les infirmières de l'Outaouais optent pour la FIQ

La totalité des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes et de l'Outaouais seront désormais représentées par une seule unité syndicale affiliée à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ).
Au terme d'une campagne de maraudage entamée l'automne dernier, les syndiqués de tous les anciens établissements de santé faisant partie de cette catégorie d'employés avaient voté, cet hiver, pour choisir la centrale syndicale qui sera chargée de les représenter au sein de la nouvelle structure qu'est le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO).
La majorité des quelque 2800 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de la région étaient déjà représentées par la FIQ. La nouvelle unité syndicale portera le nom de Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais.
La réorganisation entamée il y a deux ans dans le réseau de la santé fait en sorte qu'il n'y aura plus qu'au terme des négociations prévues pour les 18 prochains mois, il n'y aura plus que quatre conventions collectives en vigueur au CISSSO, comparativement à 42 actuellement.