En 2018, Ottawa a eu sept cas humains confirmés ou probables.

Le virus du Nil occidental infecte des moustiques à Ottawa

Des moustiques ont testé positifs pour le virus du Nil occidental pour la première fois cette année à Ottawa, ont indiqué vendredi les autorités de la santé.

Aucun cas humain d’infection par le virus confirmé ou probable n’a cependant été signalé jusqu’à présent, a précisé Santé publique Ottawa.

Deux cas ont toutefois été recensés en Ontario.

En 2018, Ottawa a eu sept cas humains confirmés ou probables.

Santé publique Ottawa recommande aux résidents de prendre les mesures nécessaires pour réduire les populations de moustiques autour de leur résidence en se débarrassant de tous les objets extérieurs pouvant contenir de l’eau et dans lesquels les moustiques peuvent pondre leurs oeufs, comme les bains d’oiseaux et les soucoupes sous les pots.

La plupart des personnes ne présenteront pas de symptômes lorsqu’infectées par le virus du Nil occidental, mais environ 20 % des gens peuvent manifester des symptômes semblables à ceux de la grippe, notamment de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et possiblement des démangeaisons.

Dans un petit nombre de cas, des maladies plus graves peuvent survenir, notamment chez des personnes dont le système immunitaire est affaibli.