Le professeur de physique du Cégep de Sherbrooke Martin Aubé est coauteur d’une étude internationale montrant un lien entre l’exposition nocturne à la lumière bleue et les cancers du sein et de la prostate.
Le professeur de physique du Cégep de Sherbrooke Martin Aubé est coauteur d’une étude internationale montrant un lien entre l’exposition nocturne à la lumière bleue et les cancers du sein et de la prostate.

Le lien entre lumière bleue et cancer est établi

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
EXCLUSIF / L’exposition nocturne à la lumière bleue pourrait être associée à un risque accru de souffrir d’un cancer du sein ou de la prostate, montre une étude internationale à laquelle a participé le professeur de physique Martin Aubé du Cégep de Sherbrooke. Les participants de l’enquête des zones plus exposées à Madrid et Barcelone avaient 1,5 fois plus de risques de souffrir du cancer du sein, et deux fois plus de risques d’être atteints d’un cancer de la prostate. Aux yeux de M. Aubé, ces résultats doivent alerter la santé publique et inciter les autorités à poursuivre les recherches.