10 000 $ ont été amassés pour le Fonds Charlotte Mantha

Le Fonds Charlotte Mantha est créé

La famille de la petite Charlotte Mantha a atteint un premier objectif dans sa mission d’améliorer les soins pédiatriques en Outaouais.

Fondation Santé Gatineau a annoncé mardi la création du Fonds de dotation Charlotte Mantha, pour appuyer les soins pédiatriques offerts au Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de l’Outaouais.

Les parents de la petite fille de trois ans, décédée en janvier dernier à la suite de complications liées à l’influenza, ont pris le flambeau pour honorer la mémoire de leur fille.

La famille s’est rapidement engagée à améliorer les soins prodigués aux enfants de la région.

La Fondation et les parents de Charlotte, Nancy Bouchard et Nicolas Mantha, ont amassé plus de 10 000 $ grâce à différentes activités de financement.

« Nous sommes heureux de travailler avec la Fondation et ses donateurs afin de nous permettre d’améliorer les soins apportés aux enfants de la région, dans un contexte de besoins grandissants, a déclaré la docteure Geneviève Gaëtan, cheffe du département de pédiatrie du CISSS. Ces dons serviront à mieux prendre en charge la population pédiatrique, de manière concrète et avec un impact immédiat, que ce soit en améliorant les équipements ou encore l’organisation des soins. »

Les sommes investies demeureront intactes et réservées à la région outaouaise. Seuls les intérêts générés seront utilisés pour financer des projets spécifiques au département de pédiatrie du CISSS de l’Outaouais.

Cet été, Nancy Bouchard a plaidé pour que l’Outaouais ait son propre « CHEEO », soit l’équivalent du Centre pour enfants de l’est de l’Ontario. Mme Bouchard a répété que la population était « sous éduquée » sur les conséquences graves de l’influenza et sur le manque de ressources pour faire la promotion et l’administration de la vaccination.

Charlotte Mantha a été atteinte mortellement de l’influenza, à la suite complications atteignant son foie et son cerveau.