Les usagers de l'hôpital de Shawville devaient payer des frais de stationnement autour de l'établissement, comme les patients de Gatineau le font depuis un bon moment. Le CISSSO discute avec les citoyens qui s'opposent à la mesure pour trouver une solution.

Le CISSSO répond aux citoyens du Pontiac

Malgré une rencontre avec les dirigeants du réseau de la santé de l'Outaouais qualifiée de « satisfaisante » par le groupe La Voix du Pontiac, rien est encore fixé quant à une éventuelle tarification du stationnement pour les usagers de l'hôpital de Shawville.
Plus d'une centaine de personnes étaient présentes, lundi soir à Bristol, afin d'écouter le président-directeur général du Centre  intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Jean Hébert, faire le point sur les services offerts dans le Pontiac.
« Le CISSSO a pu remettre les pendules à l'heure par rapport à plusieurs rumeurs qui circulaient dans la région, a fait savoir la porte-parole de La Voix du Pontiac, Josey Bouchard. Les gens avaient peur que le service de laboratoire ou les salles d'opération ferment, et ce ne sera pas le cas. »
Le regroupement citoyen créé dans la foulée de l'annonce de l'imposition de frais de stationnement dans tous les établissements du CISSSO n'a toutefois toujours pas de réponse précise à cet égard.
« Ce n'est toujours pas réglé, indique Mme Bouchard. Ils ont parlé de peut-être faire une entente avec la MRC pour que le stationnement demeure gratuit pour les usagers. »
Mme Bouchard indique qu'il a été mentionné que les coûts liés à l'entretien et au déneigement du stationnement à l'hôpital du Pontiac sont évalués à 53 000 $ par année.
Les employés de l'hôpital doivent déjà payer pour leur stationnement en raison de la nouvelle politique du CISSSO, entrée en vigueur le 1er mars dernier. Le moratoire sur l'imposition de frais pour les usagers est toutefois maintenu « le temps que les discussions avec les partenaires municipaux aboutissent », a précisé le CISSSO.
Déjà, plusieurs citoyens demeurant à proximité de l'hôpital ont offert des places de stationnement qu'ils n'utilisent pas aux employés, rapporte Mme Bouchard, qui espère un dénouement rapide dans ce dossier.
Selon ce qui avait été initialement prévu par le CISSSO, les usagers de l'hôpital du Pontiac auraient dû débourser 1,75 $ pour s'y garer de 31 à 60 minutes. Le tarif aurait ensuite grimpé graduellement pour atteindre, au bout de quatre heures, le maximum de 4 $ pour une période de 24 heures.