Le CISSSO peine à trouver des pharmaciens prêts à se déplacer  pour effectuer du dépannage.
Le CISSSO peine à trouver des pharmaciens prêts à se déplacer pour effectuer du dépannage.

La télépharmacie, une solution «sous-optimale» pour le CISSSO

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Le recours à des services de télépharmacie par le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) est une solution « sous-optimale » pour répondre à une pénurie « criante », estime l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES).