La présidente démissionnaire du conseil d'administration du CISSSO, Lucie Lalonde.

La présidente du conseil d'administration du CISSSO démissionne

La présidente du conseil d’administration du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Lucie Lalonde, vient de démissionner.

«Je ne peux continuer mon implication bénévole au sein de l’établissement», écrit Mme Lalonde dans une lettre qu’elle a envoyée jeudi à la ministre de la Santé, Danielle McCann, et dont Le Droit a obtenu copie. Cette démission survient au lendemain du congédiement du président-directeur général du CISSSO, Jean Hébert.

Tout en soulignant le travail des tous les gestionnaires et employés du CISSSO «qui ont à coeur les besoins de nos bénéficiaires et de notre population», Lucie Lalonde affirme qu’elle quitte «avec fierté» son poste au conseil d’administration.

«Il reste encore beaucoup de défis à relever et je suis convaincue que l’équipe de direction avec tout le personnel médical et tous les employés ainsi que les bénévoles seront en mesure de les rencontrer», poursuit-elle.