Encore une fois cette année, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) offre depuis le 1er novembre des cliniques de vaccination sur rendez-vous dans une quarantaine de sites répartis dans la région.

La lutte contre l’influenza commence

La campagne de vaccination contre l’influenza est entamée en Outaouais et la médecin-conseil en maladies infectieuses, Dre Carol McConnery, réitère l’importance de se protéger pour les personnes les plus à risque, même si l’efficacité du vaccin s’avère un peu « une roulette russe ».

Encore une fois cette année, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) offre depuis le 1er novembre des cliniques de vaccination sur rendez-vous dans une quarantaine de sites répartis dans la région. En sol gatinois, par exemple, les vaccins sont administrés à l’Hôpital de Gatineau, au CLSC LeGuerrier et au Centre de réadaptation La Ressource.

La vaccination gratuite est offerte aux clientèles les plus à risque de développer des complications en cas d’infection par le virus, soit les personnes de 75 ans et plus ; les personnes de 6 mois à 74 ans atteintes de maladies chroniques (diabète, maladies pulmonaires, du cœur, du foie, etc.) ; les femmes enceintes en bonne santé (dès la 13e semaine de grossesse) ; les travailleurs de la santé offrant des soins aux personnes à risque de complications ; ainsi que les personnes vivant sous le même toit que les groupes à risque.

« Il y a déjà des milliers de vaccins qui ont été donnés. La plateforme de prise de rendez-vous permet d’éviter les files d’attente dehors à 9 h le matin et de ne pas savoir combien de gens se présenteront », note la Dre McConnery.

Pour la première fois, quatre souches de grippe ont été utilisées pour la conception du vaccin antigrippal, c’est-à-dire deux de type A et deux de type B.

Mais la médecin-conseil réitère le même message d’année en année : impossible de prédire jusqu’à quel point le vaccin sera efficace.

« Ça va dépendre quelle souche va circuler. […] Faire un vaccin contre l’influenza, c’est assez complexe, ça prend au moins six mois. L’Organisation mondiale de la santé regarde ce qui circule. Le vaccin, c’est un peu la roulette russe. Est-ce qu’on aura les bonnes souches qui concordent avec les souches qui circulent dans la population ? On ne connaîtra pas le taux d’efficacité avant janvier ou février », dit-elle.

Elle signale que l’activité grippale a jusqu’à maintenant débuté de façon « très sporadique » et que la souche la plus souvent observée jusqu’ici dans les urgences, les cliniques et les CHSLD est la A-H3N2.

L’an dernier, le taux d’efficacité du vaccin contre la grippe a atteint 72 % au Canada, selon le journal Eurosurveillance.

Pour prendre un rendez-vous pour la vaccination : www.clicsante.ca ou 1-844-351-6277.