Hôpital du Pontiac: le bris de service en obstétrique prolongé de 72 heures

Le bris de service en obstétrique qui perdure depuis trois semaines à l’Hôpital du Pontiac est prolongé de 72 heures, annonce le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO).

La rupture de service, qui a débuté le 13 décembre dernier et devait prendre fin vendredi à 8h, se poursuivra plutôt jusqu’au 6 janvier à 8h en raison de l’absence d’un chirurgien pouvant pratiquer des césariennes en cas d’urgence, indique-t-on. 

Le CISSSO ajoute par ailleurs qu’un bris de service en chirurgie générale du 30 décembre au 6 janvier a pu être évité parce qu’un chirurgien d’une autre région de la province est venu en renfort. Ce chirurgien ne peut toutefois pas

effectuer de césarienne et c’est ce qui cause la prolongation du bris de service. L’équipe d’infirmières est quant à elle complète afin d’assurer la reprise des activités du service d’obstétrique dès ce vendredi, tel qu’anticipé au départ.

L’organisation précise que ce bris n’a aucun impact sur les activités chirurgicales et que les femmes enceintes en travail seront redirigées, après avoir été évaluées à Shawville, vers l’hôpital de Gatineau. Dans le cas où une femme enceinte se présenterait en accouchement imminent, il y aura du personnel qualifié pour assurer la prise en charge, ajoute-t-on. Les futures mamans touchées par la situation ont été avisées. 

Depuis l’été dernier, on a dénombré une dizaine de bris de service en obstétrique à l’Hôpital du Pontiac.