La présidente du Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais, Lyne Plante

Entente de principe entre le CISSSO et ses infirmières

Une entente de principe a finalement été conclue entre le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) et le syndicat qui représente les infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes qui y travaillent.

 Le Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais (SPSO) a annoncé qu’une entente de principe est intervenue mardi avec l’employeur, dans le cadre d’un processus de médiation entre les deux parties. 

Le contenu de l’entente doit être présenté sous peu au comité exécutif du syndicat par le comité de négociation. 

Les membres du SPSO seront mis au courant des détails de l’entente lors de séances d’information prévue sur tout le territoire. 

La présidente du SPSO, Lyne Plante, a indiqué que le vote des membres sur cette entente de principe pourrait avoir lieu vers la fin juin. 

Mme Plante a rappelé que le SPSO était le seul syndicat affilié à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) à ne pas s’être entendu avec son employeur. 

Sur sa page Facebook, le CISSSO se dit pour sa part «fier» de pouvoir annoncer la conclusion d’une entente de principe avec le SPSO, qui représente «près de 2600 employés».