Engagement tenu pour la Marche en rose

La Marche en rose Outaouais a maintenant accumulé assez d'argent pour l’achat d’un module de stéréotaxie pour le Centre de cancérologie de Gatineau.

L’événement, qui en était samedi à sa 8e édition, a permis de recueillir 109 140 $ en argent et en commandites. 

«Les 7e et 8e éditions de la Marche étaient destinées à ramasser de l’argent pour le module de stéréotaxie. La Marche s’était engagée à un montant de 200 000 $. L’engagement est concrétisé. L’appareil permet de traiter le cancer du cerveau avec des ondes très précises, ce qui fait en sorte que ça n’endommage pas les tissus avoisinants. C’est un appareil que nous n’avons pas présentement dans la région. Les patients doivent aller à Montréal pour des traitements. C’est donc vraiment un ajout super important pour la région», a expliqué Caroline Hudon, porte-parole de la Fondation Santé Gatineau. 

Ce sera au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais de s'occuper de l'acquisition de l'appareil.

La Marche en rose a attiré plus de 200 participants, samedi, à Gatineau.

Plusieurs survivantes au cancer du sein ont participé à la Marche en rose Outaouais. 

«Aujourd’hui, elles sont en rémission et elles veulent redonner à la communauté parce qu’elles ont reçu de bons soins et parce qu’elles veulent aider à enrayer le cancer. Des membres de leur famille aussi étaient présents, de même que quelques hommes ayant été traités pour un cancer du sein», a souligné Mme Hudon. 

La Marche a permis d’amasser plus de 800 000 $ au cours des sept éditions précédentes. Bien que les 109 140 $ amassés n'établissent pas un montant record pour la Marche en rose, le nombre de participants ayant pris part à l’activité samedi a lui fracassé un record avec 211 marcheurs.

La Dre Cynthia Lauriault, qui a été traitée à Gatineau pour le cancer du sein, était l’ambassadrice de l’activité. 

«Elle a survécu à un cancer, et elle veut redonner. C’est le meilleur exemple d’un médecin qui croit en son système de santé et qui veut contribuer. Elle a marché avec sa famille et certains de ses patients», a partagé Mme Hudon.