La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.

Des millions pour les soins aux aînés à Ottawa

L'Hôpital Queensway Carleton (HQC) misera sur une approche holistique pour soigner les personnes âgées.
Le gouvernement de l'Ontario a confirmé un appui de 8,8 millions $ hier en fin d'après-midi afin de créer la nouvelle unité en soins actifs d'une valeur de 9,8 millions $. L'HQC assurera le reste de la facture grâce à une campagne de financement.
« Alors que notre population prend de l'âge, il est essentiel que nous mettions en place les bonnes mesures de soutien pour prendre soin de nos personnes âgées. Nous voulons que l'Ontario soit le meilleur endroit au monde pour vieillir et cela signifie faire des investissements comme celui-ci », a déclaré la première ministre Kathleen Wynne, de passage à Ottawa pour faire l'annonce en personne.
L'unité multidisciplinaire de thérapie sera munie de 34 lits et vise à offrir une kyrielle de soins faits sur mesure pour les personnes âgées afin de leur permettre de retourner à la maison ou dans leur résidence.
Une approche «complète»
« Au-delà des soins physiques, c'est un programme de soins vraiment important. Il vise à venir en aide aux personnes âgées frêles dès leur arrivée à l'urgence, mais contrairement aux autres hôpitaux où l'on cible un symptôme ou une condition, nous favoriserons désormais une approche plus holistique et nous prendrons en considération tous les facteurs liés à la santé. Donc, si par exemple une personne a trois problèmes chroniques, comment influencent-ils la pneumonie du patient ? » illustre Tom Schonberg, pdg de l'HQC.
Ainsi, en plus d'obtenir un traitement médical quelconque, une personne âgée pourrait obtenir des soins psychologiques, ainsi que de la physiothérapie.
« En plus d'offrir des soins plus complets pour assurer le retour à domicile des personnes âgées, un des objectifs principaux est de les faire bouger davantage. Les personnes âgées perdent énormément de masse musculaire s'ils ne sont pas actifs », signale M. Schonberg.
L'unité multidisciplinaire devrait être en mesure d'accueillir ses premiers patients d'ici environ deux ans, le temps d'obtenir les autorisations finales du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario et de compléter l'aménagement du site. Il s'agit du deuxième de la sorte en province et se veut un exemple à suivre, espère le gouvernement d'Ontario.
« C'est nouveau dans la région d'Ottawa. Et c'est en plein le type de révolution que nous souhaitons en santé dans le but d'améliorer les soins », indique Bob Chiarelli, député provincial d'Ottawa-Ouest-Nepean, la circonscription où se trouve l'HQC.