Des lits pour soins palliatifs à Montebello

L'ancien couvent de Montebello ouvrira six lits de soins palliatifs d'ici l'été prochain afin d'accueillir et d'aider les gens en phase terminale habitant le territoire de Papineau.
Ce projet servira d'alternative en attendant la construction de la résidence Le Monarque prévue à Plaisance, indique Manon Cardinal, présidente du conseil d'administration de l'organisme responsable du dossier. «Nous n'avons pas l'argent pour la construction du bâtiment, mais nous voulons donner les services quand même parce qu'il y a une demande importante pour ça chez nous», dit-elle. Elle rappelle à cet effet qu'il n'y a aucune unité de soins palliatifs à l'Hôpital de Papineau.
Avec cette formule, la résidence Le Monarque compte s'inspirer de la Maison Mathieu-Froment-Savoie dont les pénates étaient initialement installées dans un ancien couvent d'Aylmer avant de se retrouver dans le secteur Hull.
Une enveloppe annuelle d'environ 68000$ pour chaque lit peut être accordée par l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Outaouais pour le budget de fonctionnement d'un tel centre. Le conseil d'administration du Monarque peine cependant à boucler son plan d'affaires pour la construction du bâtiment à Plaisance, alors que le projet est évalué à 1,8 million$. Une somme de 300000$ a été amassée depuis six ans par l'entremise d'activités de financement.
Selon Mme Cardinal, les démarches vont bon train malgré tout. Une dizaine de demandes de subventions ont été envoyées à différentes fondations. Des investisseurs se sont aussi montrés intéressés à faire l'achat de chambres, lesquelles ont été mises en vente au coût de 100000$ en échange de visibilité.
«On travaille présentement pour avoir des entrepreneurs à moindre coût qui pourraient nous aider à payer moins cher pour la construction, ajoute-t-elle. Nous avons par exemple trouvé quelqu'un qui va nous creuser une fondation gratuitement. Un électricien va nous offrir gratuitement de la main-d'oeuvre.»
La présidente espère que l'ouverture de lits à Montebello servira de tremplin pour la venue de donateurs importants. Il n'est d'ailleurs pas question de déroger du projet initial, d'autant plus que le terrain a déjà été acheté. «On ne peut pas donner de date, mais la priorité demeure Plaisance. Ce qu'on veut, c'est se rapprocher de la Lièvre. Dès que ce sera construit, nous n'aurons qu'à donner une notice de trois mois au propriétaire du couvent», affirme-t-elle.
Le site «temporaire» du Monarque, qui aura pignon sur la rue Notre-Dame à Montebello, sert déjà d'appartements pour personnes âgées. Les lits pour soins palliatifs seront aménagés au sous-sol de l'édifice. Près de 40 bénévoles seront recrutés et formés ces prochaines semaines dans le but d'offrir de leur temps aux patients dès l'ouverture des portes. Une vingtaine d'infirmières seront également appelées à travailler sur les lieux.
Le nouveau service sera entièrement gratuit pour les patients en fin de vie et leur famille.
Bsabourin@ledroit.com